soja

Poulet sauté aux épices

Publié le Mis à jour le


J’aime beaucoup la cuisine asiatique. Je la trouve simple et souvent très gouteuse. C’est pourquoi aujourd’hui je partage avec vous cette recette japonaise, trouvé dans un livre de cuisine asiatique et un peu adaptée à mon goût.

Pour ce qui est des ingrédients, vous ne les trouverez certainement pas tous en grandes surfaces. J’ai dû aller m’approvisionner dans une petite épicerie asiatique pour trouver le bok choy, les nouilles udon, le saké et la sauce pimentée. Pour les Tourangeaux, c’est la seule épicerie asiatique que je connaisse sur Tours : Star d’Asie – 144 avenue de Grammont 37000 Tours.

Côté Asie, j’ai aussi fait l’acquisition d’un cuit vapeur en bambou, donc attendez-vous à voir prochainement sur le site des recettes de bouchées vapeur car j’adore ces petites choses là ! Je pourrais faire un repas avec seulement ces petits hors-d’œuvre ! Mais pour l’heure c’est le poulet sauté aux épices que l’on prépare et déguste :

pouletSautéAuxEpices03

Ingrédients :

– 600 g de nouilles udon précuites

– 1 cuillère à soupe d’huile végétale

– 300 g de poulet émincé

– 3 oignons fanes émincés

– 1 poivron rouge en fines lamelles

– 2 bok choy émincés (petits choux chinois ressemblant au céleri ou à la bette carde à la base blanche et croquante et aux feuilles vertes)

– 100 g de germes de soja

– 2 cuillères à soupe de saké

– 3 cuillères à soupe de sauce soja

– 1,5 cuillère à soupe de sauce pimentée

– 1/2 cuillère à café de piment de Cayenne en poudre

pouletSautéAuxEpices01

Préparation (30 minutes + cuisson : 15 minutes) :

Commencez par émincés la viande et les légumes.

Séparez délicatement les nouilles.

Dans un wok ou une grande sauteuse, faites dorer le poulet, préalablement émincé, dans l’huile chaude.

Ajoutez les oignons et le poivron. Laissez cuire 3 minutes.

Ajoutez les nouilles, le bok choy et les germes de soja.

Dans un petit bol, mélangez le saké, les sauces et le piment. Versez ce mélange dans le wok.

Réchauffez rapidement et servez aussitôt.

pouletSautéAuxEpices02

pouletSautéAuxEpices04

Bô bun au porc caramélisé

Publié le Mis à jour le


Je vous l’ai peut-être déjà dis, j’adore la nourriture asiatique. Mon ami et moi avons l’habitude de tester les différents restaurants asiatiques (souvent chinois / vietnamien) de notre ville. Nous en avons trouvé un dernièrement vraiment excellent qui propose à sa carte un Bô Bun. Ils le classent dans les entrées et ne connaissant pas nous avons donc commandé un Bô Bun puis un plat. Pour ma part le Bô Bun aurait largement suffit ! C’est effectivement un plat complet à lui seul car il comporte crudités, vermicelles de soja et viande (et même un nem parfois) ! La quantité était donc au rendez-vous mais la qualité et le goût aussi. Ce plat nous régale tellement à chaque fois que nous avons décidé de tenter de le préparer nous même à la maison. Voici donc la recette du Bô Bun au porc caramélisé, mais sachez qu’il existe énormément de variantes de ce plat. Pas de nem ajouté dans ce Bô Bun pour notre part, uniquement car nous n’avons pas encore de friteuse, donc si vous êtes équipés et que vous maîtrisez la conception du nem, faites vous plaisir !

(Désolé pour la qualité des photos, nous avons cuisiné le soir et la lumière artificielle ne rend pas hommage à ce très beau plat).

bobun01bis

Ingrédients (pour 2 personnes) :

– 200 g de filet mignon de porc

– 1 cuillère à café et demi d’ail semoule

– 1 cuillère à soupe d’huile d’arachide

– 1 cuillère à soupe de sucre

– 3 cuillères à soupe de nuoc-mâm

– 2 cuillères à soupe de sauce soja

– 1/2 cuillère à café de piment en poudre (doux ou de Cayenne (fort) suivant les goûts)

– 1 carotte

– 1/4 de concombre

– 1 gros oignon frais (ou 2 petits)

– 100 g de vermicelles de soja

– 100 g de germes de soja

– 1 cuillère à soupe de coriandre ciselée

– 1/2 cuillère à soupe de menthe ciselée

bobun02bis

Préparation (30 minutes + marinade : 30 minutes + cuisson : 30 minutes) :

Coupez la viande en petits dès.

Préparez la marinade :  Dans une assiette creuse, mélangez le sucre, la moitié du nuoc-mâm, la sauce soja, l’ail et le piment en poudre. Placez-y la viande et laissez la mariner pendant 30 minutes.

Pendant ce temps épluchez la carottes et coupez-la en fines lamelles (ou encore mieux râpez-la assez grossièrement). Faites de même pour le quart de concombre. Épluchez et émincez votre oignon.

Dans une poêle, faites chauffez l’huile et faites-y revenir l’oignon ainsi que la viande et sa marinade pendant 5 minutes à feu vif. Baissez le feu, couvrez et laissez mijotez 20 minutes en ajoutant un peu d’eau si besoin.

Faites bouillir de l’eau dans une casserole. Y cuire les vermicelles de soja pendant 4 minutes.

Dans un grand bol, déposez un lit de crudités et de germes de soja, puis les vermicelles et enfin le porc au caramel et sa sauce sur lequel vous déposerez les quelques herbes et verserez le reste de nuoc-mâm.

Et voilà un plat complet, nourrissant et équilibré, aux délicieuses saveurs asiatiques !