asiatique

Buns au poulet tandoori

Publié le


Voici une super recette que mon mari à déniché sur le site Sweet Food qui donnait vraiment envie ! Et pour cause c’est délicieux ! On vous la repartage donc ici après avoir testé et tout dévoré. La pâte est juste sublime ! Super moelleuse comme j’aime. Je pense que la prochaine fois on en fera davantage pour en congeler. On devrait pouvoir utiliser la pâte pour faire des pains à burger aussi à mon avis… Enfin trêve de bavardage, voici la recette !

Ingrédients (pour 8 buns) :

Garniture :

  • 350 g d’escalope de poulet
  • 2 poivrons rouges
  • 20 g d’épices tandoori (selon votre goût)
  • sel, poivre
  • 10 cl de crème fraîche liquide

 

Pâte à buns :

  • 600 g de farine de blé T65
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 6 cuillères à soupe de crème fraîche liquide
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • de l’eau tiède (environ 1 grand verre)
  • environ 2 cuillères à soupe de lait (pour la dorure)
  • graines de sésames

Préparation :

Pour la garniture :

Découpez les escalopes en petits morceaux, que vous ferez revenir dans une poêle avec les épices.

Une fois le poulet bien coloré, ajoutez le poivron et la crème fraîche et couvrez. Laissez cuire 5 minutes à feu doux en remuant de temps en temps si besoin. Une fois l’ensemble bien cuit, retirez le couvercle et faites évaporer le trop plein de liquide (afin de ne pas détremper la pâte). Ôtez du feu et réservez.

 

Pour la pâte :

Faites gonfler la levure déshydratée dans un peu d’eau tiède avec le sucre pendant 15 minutes.

Mélangez dans un saladier, la farine, le sel, l’huile d’olive et la crème fraîche. Versez la levure dans ce mélange en pétrissant et en incorporant l’eau au fur et à mesure jusqu’à ce que la pâte soit lisse, souple et non collante. Couvrir d’un torchon et laisser poser 1 heure.

Une fois la pâte bien levée, dégazez-la et formez 8 boules.

Aplatissez chaque boule en un disque et déposez-y du gruyère et une bonne cuillère à soupe de garniture. Refermez les boules en les soudant bien sur le dessus et disposez-les sur une plaque de cuisson. Laissez lever encore 20 minutes, puis badigeonnez de lait et saupoudrez de graines de pavot.

Enfournez à four préchauffé à 200°C pour 15-20 minutes.

 

 

Publicités

Makis faciles, au concombre et au thon

Publié le Mis à jour le


J’avoue, malgré la facilité de cette recette, j’ai laissé mon homme se charger de la préparation. Je ne retire donc aucun mérite, ce qui ne m’a pas empêché de bien me régaler ! Mais, plus sérieusement, c’est vrai que c’est très facile à faire, donc ça peut être une idée sympa d’atelier cuisine avec des enfants je présume. C’est ludique et ça permet de découvrir des nouveaux goûts et de développer la curiosité.

makis00

Pour ceux qui se demanderaient où trouver les ingrédients un peu particuliers sans que ce soit trop cher, nous, à Tours on a un magasin Paris Store qui vend plein d’ingrédients asiatiques. Mais sinon il existe dans certaines villes des petites épiceries asiatiques (à Tours je pense à Star d’Asie). Et dernier recourt pour les autres, le rayon nourriture du monde des grandes surfaces qui se développent de plus en plus, mais qui malheureusement pratiquent des prix affolants.

 makis03

Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 4 à 6 feuilles de nori

– 550 g de riz pour sushi (riz rond)

– un peu de mayonnaise

– 1 demi concombre

– environ 200g de thon en boîte au naturel

– du wasabi

– de la sauce soja

– des feuilles de gingembre (facultatif)

 

Préparation (20 minutes + 20 minutes de cuisson) :

Lavez le riz et égouttez-le, puis recommencez jusqu’à ce que l’eau soit claire. Dans une casserole mettez juste assez d’eau pour couvrir le riz, avec un tout petit peu de sel et portez à ébullition pendant 5 minutes. Retirez le riz du feu et couvrez et laissez finir de cuire ainsi pendant 10 minutes Le riz doit gonfler et absorber toute l’eau. Laissez refroidir en étalant le riz et en le couvrant d’un torchon humide.

Salez peu (voir pas) l’eau du riz car souvenez-vous que le maki sera trempez dans la sauce soja elle même très salée !

Posez un feuille de nori sur une natte en bambou et étalez dessus une couche uniforme de riz jusqu’au deux tiers de la longueur. Disposez en ligne au bas de la feuille du concombre et du thon, préalablement mélangé avec un peu de mayonnaise et une pointe de wasabi.

makis04

makis05

Enroulez la feuille de nori dans la natte en partant du côté garni de riz. Faites un rouleau bien serré.

makis06

ⓘ Vous pouvez préparer les rouleaux quelques heures en avance, mais découpez les makis au moment de servir.

Avec un couteau bien tranchant, coupez le rouleau en deux, puis chaque moitié en trois. Servez avec de la sauce soja salée, du wasabi et des feuilles de gingembre.

makis01

Bœuf aux oignons

Publié le Mis à jour le


Je vais régulièrement au restaurant chinois avec mon chéri ou avec des amis, et depuis peu j’apprécie tout particulièrement un bon plat de bœuf aux oignons alors même que je ne raffolais pas du tout des oignons il y a peu. Une fois rentrés à la maison, on s’est donc dit que nous allions essayer de reproduire cette fameuse recette que tous les restaurants asiatiques proposent à leur carte. Le résultat est plutôt concluant et facile à réaliser, pensez juste à bien vous organiser dans votre temps pour la marinade qui ne doit pas excéder 2 heures au risque de pré-cuire la viande (à cause de la sauce soja très salée !).

boeufsauxoignons03arrondi

Ingrédients (pour 2 personnes) :

– 260 g de bœuf coupé en fines lanières

– 2,5 cuillères à soupe de sauce soja

– 2,5 cuillères à café de maïzena

– 2 cuillères à soupe d’huile d’arachide

– 1 pincée de gingembre moulu

– 2 à 3 oignons émincés en lamelles

– 2,5 cuillères à soupe de nuoc-mâm

– 1,5 cuillère à café de sucre

– 1 pincée d’ail en poudre

boeufsauxoignons01arrondi

Préparation (15 minutes + 30 minutes à 2 heures de repos + 10 minutes de cuisson) :

Découpez la viande en fines lamelles.

Dans un bol, mélangez le bœuf, la moitié de la sauce soja, la maïzena, l’ail et le gingembre et faites mariner 1/2 heure à 2 heures au réfrigérateur.

Faites chauffer un wok ou une sauteuse. Ajoutez l’huile puis le bœuf et sa marinade. Laissez cuire 2 minutes en remuant. Réservez le bœuf et remplacez par les oignons et un tout petit peu d’eau.

Faites sauter les oignons pendant 2-3 minutes et rajoutez le nuoc-mâm, le reste de sauce soja et le sucre. Après quelques instants, ajoutez la viande et remuez pendant 2-3 minutes à nouveau.

Servez accompagné de riz basmati ou de riz cantonnais.

boeufsauxoignons02arrondi

Dim Sum

Publié le Mis à jour le


Aller, on reste dans les recettes venues d’Asie, avec ces bouchées vapeur au porc. Il vous faudra bien sûr un cuit vapeur, qu’il soit en bambou ou autre ça marche aussi !
Comme d’habitude, je vous propose une recette simple. La préparation prend un peu de temps, surtout si vous voulez faire une grande quantité de dim sum, mais rien de compliqué, puisqu’il s’agit uniquement de mélanger tous les ingrédients ensemble et de remplir un petit carré de pâte avec.

dim_sum_01

C’est parti donc pour les ingrédients (pour une quinzaine de dim sum) de cette recette chinoise :

– 15 carrés de pâte à wontons (trouvé en congelé dans mon épicerie asiatique habituelle de Tours)

– 250 g de viande de porc hachée

– 50 g de châtaignes d’eau en poudre

– 1 cuillère à soupe de sauce soja

– 1 cuillère à soupe de mirin

– 1/2 cuillère à café d’huile d’arachide

– 1 oignon vert émincé

– 1 cuillère à soupe de gingembre en poudre

– de la sauce aigre douce ou de la sauce piquante pour servir

    Avant cuisson
Avant cuisson

Préparation (40 minutes + 20 minutes de cuisson environ) :

Dans un saladier, mélangez bien la viande hachée avec l’oignon émincé, la poudre de châtaigne d’eau, le gingembre, la sauce soja, le mirin et l’huile d’arachide.

Mettez une cuillerée de cette farce au milieu d’un carré de pâte à wontons et rabattez la pâte vers le haut en formant des plis, mais sans fermer. Faites de même pour les dim sum suivants.

Disposez les dim sum dans un panier en bambou (ou un autre cuit vapeur). Couvrez et faites cuire pendant 20 minutes environ.

dim_sum_03

A savoir que pour cuire à la vapeur avec un panier en bambou il vous suffit de disposer celui-ci sur une casserole d’eau que vous ferez bouillir afin de former de la vapeur. Pensez bien à fermer le panier en bambou avec son couvercle et prenez garde à ce que l’eau ne touche pas le fond du panier. Pour certains mets, tels que les petits légumes, vous pouvez disposez une feuille de papier sulfurisé au fond, et la perforer avec la pointe d’un couteau. Si vous avez plusieurs paniers en bambou, vous pouvez les superposer, tout en sachant que la nourriture dans ceux du dessus cuira plus lentement.

    Avant cuisson
Avant cuisson

Servez aussitôt avec de la sauce aigre douce ou de la sauce piquante suivant vos goûts.

Porc pané

Publié le Mis à jour le


Voici la recette du porc pané que j’ai mangé ce week-end avec le riz cantonnais que je vous ai montré hier. En fin de recette je vous propose deux sauces pour l’accompagner, personnellement je n’aime pas trop la sauce Tonkatsu mais traditionnellement c’est plus avec celle-ci que ça se déguste, c’est pourquoi je vous en parle tout de même. En tout cas il vous faudra une sauce, sans quoi cela semblera un peu sec, alors qu’avec la sauce piquante j’ai trouvé cela vraiment très bon.

porcPané02

Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 4 escalopes de porc

– 125 g de farine

– 2 œufs battus

– 60 g de chapelure fine

– de l’huile d’arachide pour la cuisson

porc01

Préparation (10 minutes + 6 minutes de cuisson) :

Prenez une escalope et enveloppez-la de film alimentaire. Aplatissez-la au maillet à viande et faites de même avec les autres escalopes.

Farinez les deux côtés de chaque escalope et secouez pour enlevez l’excédent. Plongez ensuite les escalopes dans l’œuf battu , puis retournez-les dans la chapelure.

paner01

paner02

Poêlez les escalopes à feu vif dans l’huile chaude (environ 3 minutes de chaque côté). Posez les sur du papier absorbant pour enlever le surplus d’huile.

Vous pouvez accompagner ces escalopes de porc pané, de riz cantonnais ou de choux chinois par exemple, et les servir avec une sauce piquante (mélange de sauce soja, de sauce piment et d’un peu de sucre) ou de sauce Tonkatsu (mélange de ketchup et de sauce Worcestershire) suivant vos préférences.

porcPané03

rizCantonnaisEtPorcPané02

porcPané01

Riz Cantonnais

Publié le Mis à jour le


Le riz cantonnais peut servir d’accompagnement à de nombreux plats asiatiques. Il est très facile et rapide à préparer, et est complet et consistant. Moi qui ne suit pas une grande fan de riz, mon chéri qui m’en prépare à réussi à me faire adorer en manger comme cela. Nous en avons préparé dernièrement pour accompagné du porc pané, mais il convient très bien avec des yakitori aussi par exemple.

rizCantonnais02

Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 300 g de riz basmati

– 150 g de dès de jambon

– 1 petite boîte de petit pois en conserve (soit 140 g égoutté)

– 1 oignon fane émincé

– 4 œufs en omelette

riz01

oignonFane01

oeufsBattusEtOignonFaneEminces

Préparation (10 min + 10 minutes de cuisson) :

Dans une casserole d’eau bouillante salée, faites cuire le riz pendant une dizaine de minutes.

Pendant ce temps, émincez l’oignon fane et égouttez la boîte de petits pois. Battez les œufs en omelette et faites cuire l’omelette dans une grande poêle. A l’aide d’une spatule en bois, réduisez l’omelette en petits morceaux. Ajoutez les dès de jambon pour qu’ils réchauffent. Égouttez le riz et versez-le dans la poêle. Mélangez et finissez en incorporant les petits poids et en dernier lieu l’oignon fane émincé.

Servez dans des bols et dégustez immédiatement tant que c’est bien chaud.

rizCantonnaisEtPorcPané01

rizCantonnais03

Poulet sauté aux épices

Publié le Mis à jour le


J’aime beaucoup la cuisine asiatique. Je la trouve simple et souvent très gouteuse. C’est pourquoi aujourd’hui je partage avec vous cette recette japonaise, trouvé dans un livre de cuisine asiatique et un peu adaptée à mon goût.

Pour ce qui est des ingrédients, vous ne les trouverez certainement pas tous en grandes surfaces. J’ai dû aller m’approvisionner dans une petite épicerie asiatique pour trouver le bok choy, les nouilles udon, le saké et la sauce pimentée. Pour les Tourangeaux, c’est la seule épicerie asiatique que je connaisse sur Tours : Star d’Asie – 144 avenue de Grammont 37000 Tours.

Côté Asie, j’ai aussi fait l’acquisition d’un cuit vapeur en bambou, donc attendez-vous à voir prochainement sur le site des recettes de bouchées vapeur car j’adore ces petites choses là ! Je pourrais faire un repas avec seulement ces petits hors-d’œuvre ! Mais pour l’heure c’est le poulet sauté aux épices que l’on prépare et déguste :

pouletSautéAuxEpices03

Ingrédients :

– 600 g de nouilles udon précuites

– 1 cuillère à soupe d’huile végétale

– 300 g de poulet émincé

– 3 oignons fanes émincés

– 1 poivron rouge en fines lamelles

– 2 bok choy émincés (petits choux chinois ressemblant au céleri ou à la bette carde à la base blanche et croquante et aux feuilles vertes)

– 100 g de germes de soja

– 2 cuillères à soupe de saké

– 3 cuillères à soupe de sauce soja

– 1,5 cuillère à soupe de sauce pimentée

– 1/2 cuillère à café de piment de Cayenne en poudre

pouletSautéAuxEpices01

Préparation (30 minutes + cuisson : 15 minutes) :

Commencez par émincés la viande et les légumes.

Séparez délicatement les nouilles.

Dans un wok ou une grande sauteuse, faites dorer le poulet, préalablement émincé, dans l’huile chaude.

Ajoutez les oignons et le poivron. Laissez cuire 3 minutes.

Ajoutez les nouilles, le bok choy et les germes de soja.

Dans un petit bol, mélangez le saké, les sauces et le piment. Versez ce mélange dans le wok.

Réchauffez rapidement et servez aussitôt.

pouletSautéAuxEpices02

pouletSautéAuxEpices04