Oreillons aux abricots

Publié le Mis à jour le

Voici de délicieuses viennoiseries, sucrées à souhait ! Toutes simples et très rapides à réaliser elles sont super pour le goûter. Si vous n’avez pas d’abricots frais, vous pouvez aussi utiliser des abricots en boite, prenez alors bien soin de les égoutter au maximum pour ne pas détremper la pâte feuilletée.

Pour ce qui est de la pâte feuilletée d’ailleurs, je plaide coupable : je n’ai pas encore pris le temps de la faire moi-même et je me suis rabattue sur une toute prête du commerce, mais une pure beurre bien sûr ! Mais il va vraiment falloir que je me lance le prochaine fois (oui je dis ça tout le temps…), surtout que j’ai déjà ma recette qui m’attend. Enfin ces oreillons étaient bien bons quand même !

 oreillonsabricots02

Ingrédients :

- 1 pâte feuilletée (environ 230 g)

- 6 abricots frais

- 1 jaune d’œuf + 1 cuillère à soupe d’eau

- 1 cuillère à soupe de confiture d’abricots

- sucre glace

oreillonsabricots03

Préparation (10 minutes + 20 minutes de cuisson) :

Préchauffez le four à 200°C.

Découpez 6 carrés de pâte feuilletée de 10 cm de côté et déposez-y deux demi-abricots au centre. Rabattez deux côtés de pâte sur les abricots vers le milieu. Mettre un tout petit peu d’eau pour souder la pâte sur elle-même.

Badigeonnez la pâte feuilletée du mélange jaune d’œuf-eau et placez les oreillons sur une grille recouverte de papier sulfurisé ou d’une plaque en silicone.

Enfournez pour 20 minutes.

A la sortie du four, faites chauffer légèrement la confiture d’abricot et à l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonnez-en les oreillons d’abricots. Saupoudrez de sucre glace et dégustez ces délicieuses viennoiseries !

oreillonsabricots01

Macarons à la fraise

Publié le Mis à jour le

Voici une recette de macarons que j’ai pu tester lors d’un atelier Scrapcooking. L’ambiance était vraiment sympa, et le résultat bien bon ! Cela m’a permis de découvrir leurs colorants alimentaires en poudre qui sont vraiment efficaces ! De plus cette recette est bien mieux que celle que j’avais réalisée il y a un moment déjà et j’ai pu apprendre des petites techniques bien pratiques. Je vous fais donc partager tout ça, parce que les bonnes choses, ça se partage.

 Désolée pour la qualité de la seule photo, du coup je n’ai pas pu photographier les étapes comme j’aime le faire habituellement.

 

Ingrédients (pour une vingtaine de macarons ) :

 

Pour la coque :

- 65 g de blancs d’œufs frais

- 85 g de sucre en poudre

- 80 g de sucre glace

- 80 g de poudre d’amandes

- Colorant en poudre rouge

 

Pour la garniture :

- 50 g de beurre

- 100 g de pâte d’amandes

- Quelques gouttes d’arôme de fraise

- Colorant en poudre rouge

 

macarons

Préparation :

Dans un récipient, tamisez le sucre glace et la poudre d’amandes. Mélangez.

Dans le bol de votre robot de préférence, montez les blancs en neige puis incorporez-y au fur et à mesure le sucre en poudre afin d’obtenir une meringue française. Ajoutez-y du colorant si vous le souhaitez (les colorant en poudre son bien plus puissant que les colorants liquide, commencez par en mettre juste un tout petit peu à l’aide de la pointe d’un couteau, et ajustez suivant le résultat obtenu et l’effet souhaité).

A l’aide d’une maryse, incorporez petit à petit le mélange poudre d’amandes – sucre glace dans la meringue de manière à ce que celle-ci reste homogène.

Remplissez une poche à douille de cette préparation et dressez les macarons sur un tapis à macarons en silicone afin que la forme des coques soit régulière.

Préchauffez votre four à 190°C.

Faites « croûter » les macarons 30 minutes (c’est-à-dire laissez les reposer). Lorsque vous touchez la surface des coques, elles doivent être sèches au toucher.

Enfournez et baissez la température du four à 150°C. Laissez cuire 12 à 15 minutes. Sortez la plaque du four et laissez refroidir.

 

Ramollissez le beurre en « pommade » et incorporez-y la pâte d’amande (au robot c’est plus rapide).

Ajoutez l’arôme de fraise (gouttez afin d’ajuster), puis le colorant rouge.

 

Garnissez la moitié des coques de macarons à l’aide d’une poche à douille et recouvrez-les des coques non garnies.

 

Vous pouvez conserver ses macarons environ 6 jours dans une boîte hermétique, mais attention à la chaleur (en été préférez le réfrigérateur et les sortir un peu avant dégustation).

Guacamole

Publié le Mis à jour le

Voici un recette que vous pouvez facilement réaliser lorsque vous recevez des amis pour un apéritif. Elle m’a été proposée par Cuisine AZ qui l’a réalisée en vidéo. Je me suis prêtée à l’exercice et voici le résultat (et la recette ! ) :

 guacamole02

Ingrédients :

- 2 avocats

- 2 cuillères à soupe de jus de citron

- 1/2 tomate

- l’oignon d’une ciboule

- 1 gousse d’ail

- 1 pincée de sel et de poivre

-  2 gouttes de tabasco

 

Préparation (15 minutes maximum ) :

Coupez en deux les avocats, dénoyautez-les et retirez la chair à l’aide d’une grande cuillère. Dans une jatte, écrasez à la fourchette la chair des avocats. Ajoutez-y la demi tomate coupée en petits morceaux ainsi que le jus de citron.

Coupez en deux l’oignon, puis incisez-le dans le sens de la longueur et dans l’épaisseur et coupez ensuite dans l’autre sens pour obtenir de petits dès (voir vidéo).

Émincez l’ail et ajoutez le avec l’oignon à la préparation. Salez et poivrez et mélangez bien.

Selon vos goûts vous pouvez ajouter 1 ou 2 gouttes de tabasco et re-mélanger (n’oubliez pas de goutter pour vérifier l’assaisonnement).

Variante express si vous êtes équipés d’un hachoir-mixeur : Mettez tous les ingrédients prédécoupés grossièrement dans le bol du robot et mixez jusqu’à obtenir une consistance relativement homogène sans gros morceaux.

Servez dans un joli bol avec des tortillas.

Si nécessaire conservez le guacamole au frais couvert de film étirable.

guacamole01

Tarte fraise-rhubarbe

Publié le Mis à jour le

Après la compote pomme-rhubarbe, la rhubarbe s’invite cette fois-ci, pour notre plus grand plaisir, dans une tarte au fraises ! Encore une fois son acidité vient parfaitement équilibrer le côté sucré. Et pour parfaire le tout, la pâte sablée maison est juste un délice et vraiment pas compliquée à faire soit-même. Rien à voir avec les pâtes toutes prêtes du commerce ! Alors, pâtissez ! (comme dirait l’autre…).

 TarteFraiseRhubarbe01

Ingrédients :

Pour la pâte sablée :

- 250 g de farine

- 140 g de beurre

- 100 g de sucre en poudre

- 1 jaune d’œuf

Pour la garniture :

- 500 g de fraises

- de la compote de rhubarbe

- de la confiture de fraise

TarteFraiseRhubarbe02

Préparation (45 minutes + 2 heures de repos + 15-20 minutes de cuisson) :

Commencez par préparer la pâte sablée.

Dans une grande jatte, mélangez la farine et le sucre. Ajoutez le beurre en morceaux et sablez en mélangeant des deux mains. Continuez jusqu’à obtenir un sable homogène et jaune. Ajoutez ensuite le jaune d’œuf et pétrissez pour former une boule de pâte lisse. Couvrez d’un film alimentaire et laissez reposer 2 heures au réfrigérateur.

Pendant ce temps préparez la compote de rhubarbe si vous souhaitez la faire vous même (épluchez et coupez des tiges de rhubarbe en morceaux et faites cuire avec un peu d’eau à feu moyen dans un fait-tout en touillant régulièrement. Laissez refroidir).

Une fois les deux heures de repos écoulées, préchauffez votre four à 180°C. Beurrez un moule à tarte (24 cm de diamètre dans l’idéal).

Farinez légèrement votre plan de travail et étalez la pâte au rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 3 à 4 mm (astuce : évitez les aller-retour au rouleau qui cassent la pâte : lorsque vous changez de sens avec le rouleau, levez d’abord le rouleau). Déposez cette pâte dans le moule beurré et coupez les bords qui dépassent. Piquez légèrement le fond à l’aide d’une fourchette et enfournez pour 15-20 minutes (jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée). NB : Vous n’avez pas besoin de lester la pâte de haricots secs ou autre car la pâte sablée ne gonfle quasi pas. Les quelques piques à la fourchettes suffisent donc.

Laissez-la refroidir avant de la garnir (vous pouvez la démoulez dans un plat de service si vous en possédez un).

Équeutez les fraises et coupez les en deux à la verticale. Garnissez sur un demi centimètre le fond de tarte avec la compote de rhubarbe. Puis disposez les fraises en rond, des bords vers le centre du plat. Pour finir, à l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonnez les fraises de confiture de fraise pour apporter une touche brillante et gourmande à votre tarte.

TarteFraiseRhubarbe03

Compote pomme-rhubarbe

Publié le Mis à jour le

Economique, goûteuse et facile à réaliser, la compote est la bien venue pour le goûter ou le dessert. Elle nous livre ses vitamines et sa touche naturellement sucrée. On ne rajoute d’ailleurs pas de sucre, le sucre que contient les fruits étant suffisant. La rhubarbe vient ici équilibré ce goût sucré avec sa touche d’acidité.

Economique : à 0,60 €/Kg sur mon marché de quartier, les pommes à compotes (pommes un peu abîmées et avancées) sont parfaites et vraiment pas chères !

Goûteuse : subtile équilibre entre sucre et acidité = j’adore.

Facile à réaliser : 2 étapes seulement dont une cuisson qui se fait quasi toute seule.

 compote_pomme_rhubarbe

Ingrédients (pour 5 à 6 gros pots) :

- 2,7 kg de pommes (poids des pommes entières encore non épluchées)

- 6 grandes tiges de rhubarbe

 

Préparation (30 minutes + 45 minutes de cuisson) :

Épluchez les pommes et la rhubarbe, et coupez les en morceaux.

Mettez l’ensemble dans un gros fait-tout avec un demi litre d’eau et couvrez. Faites chauffer à puissance moyenne pendant 45 minutes en touillant une fois de temps en temps.

Stoppez la cuisson, ôtez du feu et attendez que la compote refroidisse un peu avant de la mettre en pots. De la même manière ne fermez pas les pots avant qu’ils soient complètement refroidis. Ensuite conservez les au réfrigérateur.

Cake au citron

Publié le Mis à jour le

C’est le week-end. On n’a pas envie de se compliquer la vie, alors pour les douceurs culinaires, on fait un cake synonyme de facilité. Celui-ci je l’avais repéré dans la magazine 750 g de septembre-octobre 2013 (oui c’était il y a un moment déjà !). Le voici enfin étape par étape ! Le résultat est un cake délicieusement citronné super moelleux.

cake_citron03
J’en profite pour participer au concours photo de 750 g. Jusqu’au 19 mai toute photo postée sur une recette permet de participer. Les quelques photos retenues seront ensuite diffusées sur leur page facebook et soumises aux votes du public.

 

Ingrédients :

- 150 g de beurre ramolli

- 150 g de sucre en poudre

- 4 œufs

- 2 citrons

- 250 g de farine

- 1 sachet de levure chimique

 

Préparation (20 minutes + 40 minutes de cuisson) :

Préchauffez votre four à 210°C.

Zestez les citrons, puis coupez les en deux et pressez les pour en extraire le jus.

A part, fouettez le beurre et le sucre jusqu’à obtenir une mélange crémeux (si votre fouet est trop gros, je vous conseille de le faire à la fourchette).

Le beurre et le sucre fouettés à la fourchette deviennent crémeux.
Le beurre et le sucre fouettés à la fourchette deviennent crémeux.

Ajoutez les œufs un part un en continuant de fouetter.

Versez ensuite la farine petit à petit tout en mélangeant toujours au fouet, ainsi que la levure, et finalement le zeste et le jus de citron.

Une fois les œufs ajoutés et l'ensemble fouetté.
Une fois les œufs ajoutés et l’ensemble fouetté.

Beurrez un moule à cake généreusement (ou bien chemiser le avec du papier sulfurisé beurré).

Remplissez le moule de la pâte à cake et enfournez. Au bout de 5 minutes de cuisson, baissez la température à 170°C et laissez cuire encore 35 minutes. A la fin de la cuisson, vérifiez que le cake est bien cuit en y plantant la lame d’un couteau, celle-ci doit en ressortir sèche.

La pâte avant cuisson
La pâte avant cuisson

Démoulez et laissez refroidir avant de dégustez.

cake_citron03
A la sortie du four
cake_citron_tranche
Plus qu’à croquer dedans !

Scones aux framboises

Publié le Mis à jour le

Petit tour de l’autre côté de la Manche avec ces scones qui s’invitent facilement au petit déjeuner. Une légère touche fruitée grâce aux framboises, de la farine de blé complet pour bien digérer et apporter ce petit goût si particulier de blé. L’équilibre se fait très bien entre les deux !
Peu sucrés, les scones raviront tous les palais : nature pour ceux qui ne raffolent pas du sucre, ou avec un peu de confiture pour les autres.

Mes scones à la framboise avec en arrière plan le livre Pâtisserie de Christophe Felder dans lequel j'ai pioché et adapté la recette de scones.
Mes scones à la framboise avec en arrière plan le livre Pâtisserie de Christophe Felder dans lequel j’ai pioché et adapté la recette de scones.

Ingrédients (pour une dizaine de scones) :

- 140 g de framboises surgelées

- 140 g de farine de blé complet

- 260 g de farine  T45

- 25 g de levure chimique

- 90 g de sucre en poudre

- 55 g de beurre à température ambiante

- 1 œuf (50 g)

- 15 cl de lait

- 1 jaune d’œuf pour la dorure

scones_framboise

Préparation (30 minutes + 20 minutes de cuisson) :

Coupez les framboises en deux en petits morceaux.

Dans un grand récipient, mélangez les farines et la levure. Ajoutez le sucre et le beurre ramolli. Travaillez à la main, du bout des doigts, comme si vous faisiez un crumble afin de bien incorporer le beurre.

Ajoutez l’œuf et le lait et mélangez bien à l’aide d’une spatule. Incorporez les framboises. Mélangez de nouveau (n’hésitez pas à y mettre la main).

Préchauffez votre four à 200°C.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, formez de petit tas que vous aplatissez de la paume de la main. Espacez-les suffisamment car ils vont gonfler à la cuisson.

Enfournez à mi-hauteur pour 20 minutes (surveillez bien la cuisson qui peut varier d’un four à l’autre). Les scones doivent être bien gonflés et dorés. Pour vérifiez si ils sont cuits, cassez-en un en deux. La pâte doit être cuite mais le scone doit être moelleux à cœur et croustillant à l’extérieur.

Ces scones se marient très bien avec de la confiture de fruits rouges (fraises, framboises…) pour le petit déjeuner. Il vous suffit de les couper en deux dans l’épaisseur, de tartiner et de manger !